Zoom sur La formation professionnelle

<- retour vers Zoom sur La formation professionnelle

Embaucher et former des jeunes : les aides à mobiliser !


logo perspectives entrepreneurs

Vous souhaitez rajeunir vos effectifs ? Vous recherchez des compétences spécifiques ou une qualification précise ? Avec une question récurrente au sein des TPE/PME : comment ne pas se tromper lors du recrutement et en assurer le financement ?

Plusieurs dispositifs d’aides à l’embauche et à la formation ont été créés ou adaptés dernièrement. Avec des objectifs variés et complémentaires : la préparation opérationnelle à l’emploi (POE) permet ainsi de financer avant l’embauche l’adaptation des compétences du futur salarié au poste proposé ; les contrats en alternance et les emplois d’avenir misent sur la qualification et/ou sur des secteurs créateurs d’emploi et sont assortis d’allègement de charges sociales…

Des parcours d’emploi à construire, à utiliser et à moduler sans réserve !

Sécurisez votre recrutement avec la POE

Individuelle ou collective, la préparation opérationnelle à l’emploi (POE) a pour objectif après la réalisation d’une formation de concrétiser un projet d’embauche (d’une durée minimum d’1 an) en :

  • contrat à durée indéterminée ou déterminée ;
  • contrat de professionnalisation ;
  • contrat d’apprentissage ;
  • emploi d’avenir (sur les formations « compétences clés »).

A l’issue de la formation d’une durée maximum de 400 heures, réalisée par un organisme de formation interne ou externe, vous pourrez embaucher le candidat s’il a atteint le niveau requis. Autre atout de ce dispositif d’intégration sur mesure : la formation peut se conjuguer avec une période de tutorat dans votre entreprise.

Sachez-le ! Vous n’avez pas à financer la formation.

Comparez les contrats en un clin d’œil !

Comparer les 3 contrats pour mieux choisir selon le profil du jeune, la durée du contrat, la qualification visée et les aides possibles. La formation est un élément central et obligatoire de ces contrats !

(1 ) Des aides de l’Agefiph sont mobilisables en cas d’embauche d’un jeune handicapé : www.agefiph.fr
(2) Peut s’y ajouter : une indemnité compensatrice forfaitaire de 1 000 € minimum/an versée par la région et un crédit d’impôt de 1 600 € minimum par apprenti.

 

Publiée le : 31/12/2012

<- retour vers Zoom sur La formation professionnelle


Perspectives Entrepreneurs ?

Journal interprofessionnel d'informations d'économie générale des petites et moyennes entreprises.

 

CGPME.FR

N'hésitez pas à visiter notre page offres de formation

Haut