Zoom sur La formation professionnelle

<- retour vers Zoom sur La formation professionnelle

Vous recrutez ? Utilisez la préparation opérationnelle à l’emploi !


Vous avez déposé une offre d’emploi à Pôle emploi ? La préparation opérationnelle à l’emploi (POE) permet à un demandeur d’emploi d’acquérir les compétences requises pour occuper l’emploi ainsi proposé. Et ce, via une action de formation de courte durée avant le recrutement.

Zoom sur cette mesure phare de la dernière réforme de la formation professionnelle continue initiée par la CGPME.

Des employeurs qui recrutent avec un contrat durable
Peuvent recourir à la POE les employeurs du secteur privé et du secteur public qui souhaitent embaucher un demandeur d’emploi à l’issue de la formation en :

  • contrat à durée indéterminée,
  • contrat à durée déterminée (CDD) d’au moins 12 mois,
  • contrat de professionnalisation à durée indéterminée.

Et pour un projet de recrutement de plus courte durée ?
Pôle emploi orientera l’entreprise vers l’action de formation préalable au recrutement (AFPR), dispositif complémentaire à la POE. En effet, elle vise les recrutements en contrat à durée déterminée (CDD) de 6 mois à moins de 12 mois, en contrat de professionnalisation à durée déterminée ou en contrat de travail temporaire d’au moins 6 mois au cours des 9 derniers mois. L’AFPR est entièrement gérée et financée par Pôle emploi.

Les atouts majeurs de la POE
Un recrutement optimisé : Pôle emploi aide l’entreprise à trouver rapidement une personne dont le profil est proche de celui de l’emploi disponible. Une formation lui permettant d’acquérir les compétences nécessaires pour l’occuper est organisée en concertation avec le futur employeur.
Une formation adaptée d’une durée de 400 heures maximum réalisée soit par un organisme de formation interne, soit par un organisme de formation externe. Elle peut être assortie d’une période de tutorat.
Le financement de la POE par Pôle emploi, avec un complément possible de l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) dont relève l’employeur et du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP). Le cofinancement de l’OPCA abondé, le cas échéant, par les fonds du FPSPP :
-    porte sur les coûts pédagogiques et les frais annexes (transport…) ;
-    est conditionné par la signature d’une convention-cadre nationale entre l’OPCA et Pôle emploi.

Développement de la POE et mise en œuvre des cofinancements
AGEFOS-PME a été le premier OPCA signataire de la convention-cadre qui organise les modalités de cofinancement de la POE avec Pôle emploi. D’autres sont ou vont être conclues prochainement. D’ores et déjà, 14 OPCA dont AGEFOS-PME ont signé le 22 mars dernier une Charte d’engagements communs pour le développement de la POE.
De plus, les OPCA vont bientôt pouvoir répondre à l’appel à projets du FPSPP sur la POE doté de 25 millions d’euros en 2011 et ainsi faire bénéficier leurs entreprises adhérentes de financements supplémentaires. Le FPSPP intervient dans le cadre de sa mission de financement de la qualification et de la requalification des demandeurs d’emploi.

L’aide à la formation de Pôle emploi est d’un montant maximum de :
- 5 €/heure net si la formation est réalisée par un organisme de formation interne ;
- 8 €/heure net en cas d’intervention d’un organisme de formation externe.
Et ce, dans la limite de 400 heures et des coûts pédagogiques de la formation.
En cas de cofinancement OPCA, ces montants deviennent des forfaits : prise en charge de 5 € ou 8 € selon le cas par Pôle emploi.
 
A noter : pendant la POE, le stagiaire n’est pas salarié (il est stagiaire de la formation professionnelle), l’employeur n’a donc pas à le rémunérer. Il est indemnisé au titre du chômage et bénéficie d’une protection sociale y compris contre le risque accident du travail et maladies professionnelles.

Les étapes de la  démarche
L’employeur :
- dépose une offre d’emploi auprès de l’agence Pôle emploi dont il dépend ;
- élabore un plan de formation avec Pôle emploi et l’OPCA compétant précisant les objectifs pédagogiques et les compétences que le demandeur d’emploi doit acquérir, le lieu de la formation, le contenu et les modalités pratiques de réalisation de la formation (organisme de formation choisi…).
- conclut une convention avant le début de la formation, en concertation avec Pôle emploi et l’OPCA (s’il a signé une convention-cadre nationale avec Pôle emploi). Cette convention précise les objectifs de la formation, sa durée, ses modalités de financement et la date prévisionnelle d’embauche et sa forme (type et durée du contrat de travail).
- désigne un tuteur référent dans l’entreprise.

 

Publiée le : 31/03/2011

<- retour vers Zoom sur La formation professionnelle


Perspectives Entrepreneurs ?

Journal interprofessionnel d'informations d'économie générale des petites et moyennes entreprises.

 

CGPME.FR

N'hésitez pas à visiter notre page offres de formation

Haut