Rémunération et financement

Rémunération

En contrat de professionnalisation vous êtes rémunéré en fonction de minima légaux, suivant votre niveau de formation et votre âge.

Barème de calcul :

Niveau de formation

moins de 21 ans

de 21 à  25 ans

26 ans et plus

Inférieur au BAC professionnel ou titres professionnels équivalents

55 %   du SMIC   

70 %  du SMIC  

Minimum SMIC ou 85 % du salaire conventionnel

Possibilité dans certains cas du versement par Pôle emploi d’un complément de rémunération pour l’ancien demandeur d’emploi bénéficiaire de l’ARE (Aide au retour à l'emploi)

Qualification au moins égale à celle d'un BAC professionnel ou d'un titre ou diplôme à finalité professionnelle de même niveau

65 %       du      SMIC  

80 %   du   SMIC

Des dispositions conventionnelles ou contractuelles peuvent prévoir des taux de rémunération plus favorables.

Financement

La loi affirme le principe de la gratuité pour le salarié en contrat de professionnalisation : les organismes de formation ne peuvent pas demander une contribution financière de quelque nature qu’elle soit au salarié.

Le financement des actions de formation et la rémunération sont gérés par l'entreprise.

Les organismes de formations ne peuvent pas conditionner l’inscription d’un salarié en contrat de professionnalisation au versement d’une contribution financière de quelque nature qu’elle soit.

L'entreprise peut bénéficier d'une prise en charge financière de son OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé).

La rémunération est versée par l'entreprise qui délivre un bulletin de salaire mensuel durant toute la période du contrat.

Les personnes en situation de handicap peuvent solliciter des aides financières auprès de l’AGEFIPH au titre de leur embauche en contrat de professionnalisation : pour toute information et toute demande d’accompagnement, contactez directement l’AGEFIPH  ou votre Cap Emploi.


N'hésitez pas à visiter notre page offres de formation

Haut