VAE

 

La VAE est un droit individuel qui permet à toute personne engagée dans la vie active depuis au moins 3 ans de faire valider ses compétences en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat.

Qu’est-ce que la VAE ?

Un moyen de faire valider vos compétences en vue de l’acquisition d’un :

  • diplôme,
  • titre à finalité professionnelle,
  • certificat figurant sur une liste établie par une CPNE (Commission Paritaire Nationale de l’Emploi), enregistré dans le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionelles)

ou bien d’accéder à un cursus de formation, sans justifier du niveau d’études ou des diplômes et titres normalement requis.

Quelles certifications sont visées ?

La VAE vise un grand nombre de certifications inscrites au RNCP.
Consultez la liste complète sur http://www.cncp.gouv.fr/

La VAE en pratique

Les étapes clefs d’une démarche VAE

  • repérer la certification la plus appropriée en fonction de votre projet professionnel et déposer votre candidature auprès de l’organisme certificateur,
  • faites-vous éventuellement accompagner par un prestataire externe pour vous aider à constituer les preuves justifiant de vos acquis de votre expérience,
  • constituer et déposer votre dossier VAE qui retrace précisément votre expérience,
  • évaluation du dossier par un jury et éventuellement entretien avec vous,
  • et selon les cas, mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée, lorsque cette procédure est prévue par l'autorité qui délivre la certification.


Le jury de professionnels indépendants vérifie, évalue et atteste des connaissances et des compétences d’un candidat sur la base du dossier de VAE. Il apprécie le caractère professionnel des compétences acquises et leur lien avec celles exigées par le référentiel du diplôme, du titre ou du certificat visé. 

Validation totale ou partielle :

Le jury peut décider de vous attribuer ou non le diplôme, titre ou certificat.

  • cette validation peut-être totale,
  • ou partielle :
    • le jury précise alors la nature des connaissances et aptitudes devant faire l'objet d'un contrôle complémentaire.
    • celui-ci doit avoir lieu dans un délai de 5 ans à compter de la notification de validation partielle.

La notification de la décision vous est faite par l’autorité qui délivre la certification.

N.B : vous ne pouvez déposer qu’une seule demande pendant la même année civile et pour le même diplôme, titre ou certificat. Vous ne pouvez pas déposer plus de 3 demandes au cours de la même année civile pour des diplômes, titres ou certificats différents.

Les congés pour la VAE

Vous pouvez demander un congé pour :

  • participer aux épreuves de validation,
  • vous préparer aux épreuves.

La durée maximale de ce congé est de 24 heures de temps de travail consécutives ou non.
Votre demande d’autorisation d’absence doit parvenir à votre employeur au moins 60 jours avant le début des actions de VAE.

Elle doit préciser :
  • le diplôme, titre ou certificat, la date, la nature et la durée des actions,
  • la dénomination de l’organisme qui délivre la certification.
L’entreprise doit vous faire connaître :
  • son accord par écrit, dans les 30 jours suivant la réception de la demande, ou,
  • les raisons de service motivant le report de l’autorisation d’absence. Le report ne peut excéder 6 mois à compter de la demande.

Au terme du congé, vous devez présenter une attestation de fréquentation effective fournie par l’organisme qui délivre la certification.

Dans la même entreprise, vous ne pouvez prétendre qu’à une seule autorisation d’absence pour une année civile et dans le même but.

VAE Puissance 2

 

AGEFOS PME lance « VAE Puissance 2 », un nouveau service pour faciliter la Validation des Acquis de l'Experience pour les salariés et les entreprises en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale.

AGEFOS PME s’est donné comme objectif d’être un « facilitateur » de la démarche de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Ce nouveau service accompagne les salariés tout au long de la démarche pour leur permettre d’obtenir la certification visée.

Le service proposé par AGEFOS PME garantit aussi le financement du dispositif.

Pour l’heure, les salariés des entreprises adhérentes à AGEFOS PME des territoires Limousin, Midi Pyrénées, Paris, Rhône-Alpes et PACA sont concernés par VAE Puissance 2 qui devrait être généralisé dès 2010 au plan national.

Les entreprises concernées sont celles qui souhaitent initier une démarche de VAE au bénéfice de plusieurs salariés. AGEFOS PME peut également identifier des besoins communs pour les salariés issus d’entreprises différentes sur un territoire.

VAE Puissance 2 revêt une particularité majeure : l’intervention, tout au long du parcours du candidat, d’un interlocuteur relais chargé de l’épauler dans sa démarche de Validation des Acquis de l’Expérience : sa mission est essentielle car il est, en quelque sorte, le référent et l’interlocuteur privilégié du candidat. Il fait aussi le lien entre tous les acteurs intervenant dans la démarche, en particulier le conseiller AGEFOS PME et le certificateur. 

Lorsque le conseiller AGEFOS PME identifie une demande ou un besoin de VAE, il clarifie, avec le dirigeant, les enjeux auxquels cette démarche devra répondre pour l’entreprise et pour les salariés concernés.

Une fois le projet précisé et les candidats à la VAE identifiés, ils sont orientés, par le conseiller AGEFOS PME  vers un conseil appelé « interlocuteur relais ».

La première mission confiée à l’interlocuteur relais est d’étudier avec le candidat l’opportunité et la faisabilité de sa démarche VAE, notamment l’obligation de détenir 3 années d’expérience dans le poste pour lequel il souhaite obtenir une certification.

Les différentes certifications possibles sont identifiées et l’interlocuteur relais peut aussi conseiller le salarié sur la certification la plus adaptée.

L’interlocuteur relais assiste ensuite le candidat dans l’élaboration de sa demande de recevabilité, appelée généralement livret 1.

A cette étape, les modalités d’accompagnement sont précisées ainsi que la période envisageable pour le passage devant le jury. Cette planification du processus de VAE permet de cadrer son déroulement et de donner des repères au candidat.

L’accompagnement à la certification est quant à lui réalisé par le certificateur. Toutefois, en cas de questionnement du candidat ou d’un besoin de soutien à la rédaction, ce dernier peut interpeller son interlocuteur relais qui, en lien avec le conseiller AGEFOS PME, peut  préconiser une formation de quelques heures sur la rédaction.

A l’issue du passage devant le jury, le candidat reprend contact avec l’interlocuteur relais afin de l’informer de la décision du jury.

En effet, le jury a pu décider de valider totalement la certification visée.

Dans ce cas le processus est terminé.

Le jury peut également décider de valider que partiellement la certification. Dans ce cas, l’interlocuteur relais apporte au candidat un soutien dans la compréhension et l’appropriation des préconisations formulées par le jury. L’interlocuteur relais contacte alors le conseiller AGEFOS PME qui se rapprochera de l’entreprise afin de définir les dispositions à prendre pour permettre au candidat d’acquérir les compétences nécessaires à l’obtention totale de sa certification.

Pour ce qui concerne le financement des coûts pédagogiques relatifs à la démarche VAE, il est assuré par AGEFOS PME au titre de son dispositif VAE Puissance 2 dans le cadre d’une période de professionnalisation de 12 mois.

Cette disposition permet de financer l’assistance assurée par l’interlocuteur relais, la formation qui peut être nécessaire pour maîtriser l’écrit, l’accompagnement à la certification et la formation complémentaire en cas de validation partielle.


Télécharger

Fiche pratique

Le guide VAE (en cours de mise à jour)

Voir également

Liens utiles

N'hésitez pas à visiter notre page offres de formation

Haut